Memotri bandeau

 

COMMENT TRIER ?

Un doute sur le tri de vos emballages, appareils, piles, médicaments, pots de peinture, jouets et autres textiles sur votre commune ?...

 

> Consultez le guide MÉMOTRI 

> Consultez le site web CONSIGNESdeTRI.fr

> Téléchargez l'application GUIDE DU TRI

 

AppStore2 WindowsStore GooglePlay

 

appli Tri bandeau

  

 

POURQUOI TRIER ?

5 bonnes raisons de trier

1 > C’est plus facile aujourd’hui : tous les emballages se trient !

2 > Votre collectivité vous donne les moyens de le faire

3 > Vous évitez l’enfouissement de trop grosses quantités de déchets en réduisant les ordures ménagères résiduelles

4 > Vous contribuez à développer une nouvelle économie (filières industrielles) en favorisant le recyclage des matériaux

5 > Votre collectivité limite les coûts annuels de gestion des déchets en générant des recettes (soutien financier à la performance des tonnes triées)

Connaissez-vous l'impact du tri ?

Notre production d'ordures ménagères a doublé en 40 ans !

Mais plus de 90 % des déchets de notre poubelle peuvent être valorisés par recyclage et par compost.

Que trouve-t-on dans nos poubelles de déchets ménagers ?

Les emballages valorisables : bouteilles, flacons plastiques, cartons, boîtes de conserve, canette en aluminium...

> représentent plus de 35 % du contenu de nos poubelles en volume. 

 

Les déchets biodégradables

> constituent eux aussi plus de 30 % de nos déchets et peuvent être transformés en compost. 

 

Le verre

> représente plus de 10 % du volume des déchets alors qu'il est recyclable à l'infini.

 

Les textiles (dont lingettes et couches)

> représentent plus de 10 % du volume des déchets. 

Au final, seuls près de 10 % de déchets résiduels seraient véritablement à enfouir !

 

LOGOS NOUVEAU SITE dma

 

LE TRI, ET APRES ?

Le traitement et la valorisation des déchets

49% des déchets issus des déchèteries sont valorisés tandis que les 51% restant sont éliminés dans des installations agréées

 

< Le réseau des déchèteries

La Communauté de communes exploite 10 déchèteries sur l'ensemble du territoire, à savoir:

  • les déchèteries de Cavalaire-sur-Mer, Cogolin, Grimaud, la Croix-Valmer, la Garde-Freinet, la Plan-De-La-Tour, le Rayol-Canadel-sur-Mer, Ramatuelle, Saint-Tropez et Sainte-Maxime
  • la plate-forme de boyage des déchets verts à Cavalaire
  • la plate-forme de compostage des déchets verts à la Mole (Écopôle)

 

Par ailleurs, deux installations sont exploitées pour le compte de l'Intercommunalité par un prestataire :

  •  le quai de transit des ordures ménagères résiduelles (OMR) exploité par le groupe Pizzorno à la Mole
  • une déchèterie exploitée par le groupe Pizzorno à la Mole

 

Le rôle des centres de tri

Durant l’année 2015, ce sont 5 023 tonnes de recyclables (hors verre) qui ont été triées, en aval de leur collecte, par le centre de tri.

Les déchets issus des collectes sélectives sont pris en charge par le centre de tri en contrat avec la collectivité.


Retenue par Éco-emballages, au cours du second semestre 2015 et suite à l’appel à candidature pour l’extension des consignes de tri du plastique au périmètre communautaire, la collectivité a bénéficié de soutiens de manière rétroactive à compter du 1er janvier 2015 (les consignes de tri élargies sont quant à elles étendues à l’ensemble de la collectivité le 1er janvier 2016).


Le transit des OMR est organisé comme suit :

  • Acheminement après collecte vers le quai de transit intercommunal de la Mole, géré par délégation par l’entreprise Pizzorno, pour 8 communes (Cavalaire-sur-Mer, Cogolin, La Croix Valmer, Gassin, la Mole, Ramatuelle,Le Rayol-Canadel-sur-Mer, Saint-Tropez) : 23 708 tonnes d’OMR sont concernées en 2015 (24 167 tonnes avec les apports des particuliers)
  • Acheminement après collecte vers le quai de transit privé de la société Nicollin pour 3 communes ( Grimaud, la Garde-Freinet et Sainte-Maxime) : 12 761 tonnes d’OMR sont concernées en 2015
  • Acheminement direct après collecte vers l’ISDND du Balançan au Cannet-des-Maures pour la commune du Plan-De-La-Tour : 1 456 tonnes d’OMR sont concernées en 2015

 

Le traitement des OMR est donc essentiellement réalisé par stockage en Installation de Stockage des Déchets Non Dangeruex (ISDND).


Une partie des tonnages est traitée par incinération avec cogénération de chaleur et électricité par l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) de Toulon - SITTOMAT afin de combler les vides de four de l’incinérateur, notamment en basse saison : 4 035 tonnes d’OMR ont ainsi été traitées en 2015.

 

 

entreecentredetripetite

Entrée du centre de tri du Muy avec les recyclages en mélange

  

sortiecentredetripetite

Sortie du centre de tri avec les balles de matériaux triés